Votre enfant prend désormais des petits repas mais réguliers et est assis à table avec vous. Cependant, il semble y avoir plus de nourriture par terre que dans son ventre ou sur son assiette ! Ne vous inquiétez pas, il ne le fait pas exprès, il lui faut simplement du temps pour développer les capacités motrices lui permettant d’utiliser ses couverts correctement.

S’il jette de la nourriture par terre, il vaut mieux l’ignorer et tout ramasser à la fin du repas. Soyez patient et calme et ne vous inquiétez pas s’il ne mange pas ou ne finit pas son repas, votre enfant est capable de savoir quand il est rassasié. Il est plus important aussi de surveiller les aliments consommés, et en quelles quantités, pendant une semaine plutôt que sur un ou deux jours.


Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Les repas et les en-cas réguliers aident votre enfant à adopter une routine, ce qui est très important. Essayez de ne pas le nourrir avant la sieste, car il risque d’être trop fatigué et désintéressé.
  • Offrez trois repas réguliers par jour et des collations 2 à 3 fois par jour. Pour les en-cas, vous pouvez servir des biscuits de riz, des fruits, du yaourt, des morceaux de fromage ou un petit sandwich.
  • L’eau est la meilleure boisson à offrir entre les repas car vous ne coupez pas l’appétit de votre enfant avec des jus de fruits (si vous offrez du jus de fruits aux repas, assurez-vous qu’il est extrêmement dilué, car il contient beaucoup de sucre, ce qui est mauvais pour les dents).
  • Mangez avec lui autant que vous le pouvez. Donnez l’exemple. Ne vous promenez pas dans la alors que vous essayez de l’asseoir à table pour prendre son repas. Si votre enfant vous voit manger une variété d’aliments, cela l’encouragera à essayer de nouvelles choses.
  • Laissez votre enfant se nourrir tout seul, s’il le veut. Il est susceptible de plus manger.
  • Couper les aliments en petites tranches permet à votre enfant de manger plus facilement avec ses mains plutôt qu’avec un couteau et une fourchette.
  • Limitez les distractions en éteignant la télé.
  • Ne transformez pas le repas en épreuve de force et évitez donc les suppliques ou les récompenses.
  • Utilisez des assiettes et des bols incassables.
  • N’oubliez pas de complimenter votre enfant s’il fait preuve de bonnes manières à table.

Impliquez votre enfant

Votre enfant grandit et sa personnalité et ses goûts se développent. Il est donc important de lui demander ce qu’il aimerait manger. Associez-le aux courses et à la préparation des repas, il aimera pouvoir choisir. Proposez-lui toujours plusieurs choix : jambon ou fromage, pâtes ou riz. Votre enfant est encore trop jeune pour prendre des décisions trop difficiles. Vous pouvez jouer à des jeux au supermarché ; demandez-lui de trouver différents types de légumes dont il pourrait avoir envie, comme des tomates ou des carottes.

Le palais de votre bébé évolue en permanence au cours de sa diversification alimentaire. N’hésitez pas à lui proposer un maximum de nouvelles saveurs afin qu’il se familiarise à tous ces goûts. Il deviendra ainsi un véritable petit gourmet et acceptera plus facilement de manger de tout plus tard !

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé. www.mangerbouger.fr

Leave a Replylascia un commento