Les allergies et les intolérances sont toutes les deux des réactions anormales aux aliments. C’est la raison pour laquelle il est facile de les confondre. La connaissance des symptômes permet d’éviter cette erreur.

Allergies alimentaires

Une allergie alimentaire apparaît lorsque le système immunitaire considère une protéine alimentaire inoffensive comme une menace. Le corps réagit à la menace supposée et produit des anticorps pour attaquer les protéines alimentaires, provoquant en même temps des symptômes d’allergie alimentaire inconfortables.

Symptômes d’allergie alimentaire :

  • Respiration sifflante
  • Démangeaisons de la langue, de la gorge ou des yeux
  • Lèvres ou gorge enflées
  • Éruption cutanée
  • Diarrhée ou vomissements
  • Nez coulant ou bouché
  • Toux persistante

Il est plus probable que votre bébé souffre d’une allergie alimentaire s’il existe des antécédents familiaux d’allergies, notamment d’asthme, de rhume des foins et d’eczéma. En cas d’antécédents, il est préférable de s’adresser à un médecin avant le sevrage.

Allergènes alimentaires courants

Certains aliments provoquent souvent une réaction allergique et doivent être servis à votre bébé individuellement. Ces aliments sont :

  • Lait
  • Gluten
  • Œufs
  • Noix et arachides (y compris la beurre d’arachides)
  • Poissons et crustacés
  • Soja

Si votre bébé a une réaction allergique, ne paniquez pas, adressez-vous à un médecin dès que vous constatez que quelque chose ne va pas. Dans la plupart des cas, des soins médicaux ne sont pas nécessaires immédiatement. Votre médecin peut vous guider pour mettre en place un régime alimentaire équilibré pour votre enfant tout en évitant certains aliments. Il arrive également souvent que les allergies alimentaires affectant les bébés s’atténuent au fur et à mesure que l’enfant grandit.

Allergies alimentaires graves

Dans de rares cas, une allergie alimentaire peut entraîner une anaphylaxie. L’anaphylaxie est une réaction allergique grave affectant tout le corps et nécessitant des soins médicaux immédiats. L’anaphylaxie peut constituer un risque mortel si elle n’est pas traitée. Elle se manifeste normalement quelques minutes après la consommation de la nourriture ou boisson incriminée, mais peut également se développer en quelques heures.

Les signes avant-coureurs sont :

  • Peau rouge
  • Urticaire
  • Gonflement de la bouche ou de la gorge, rendant difficiles la déglutition ou la parole
  • Rythme cardiaque rapide
  • Nausées ou vomissements
  • Respiration sifflante
  • Baisse de la pression artérielle provoquant un évanouissement
  • Perte de conscience

Normalement, l’anaphylaxie est traitée avec une dose d’adrénaline qui peut être injectée avec un auto-injecteur. Nous vous conseillons de l’envisager si votre enfant souffre d’une allergie grave.

Intolérance alimentaire

L’intolérance alimentaire est une mauvaise réaction à un aliment, mais, contrairement à une allergie, elle n’implique pas le système immunitaire. Les intolérances ne sont pas aussi sévères que les allergies et il n’y a aucun risque d’anaphylaxie. Elles peuvent cependant être difficiles à diagnostiquer.
Les symptômes d’une intolérance alimentaire comprennent :

  • Diarrhée
  • Douleurs abdominales
  • Ballonnements
  • Aérophagie excessive

Les intolérances alimentaires peuvent mettre quelques heures à apparaître et c’est pourquoi elles sont difficiles à identifier. Essayez de vous souvenir de ce que votre enfant a récemment mangé et parlez-en à un professionnel de santé.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé. www.mangerbouger.fr

Leave a Replylascia un commento