Le processus de sevrage est un aspect important du développement d’un bébé qui nécessite beaucoup de patience.

Votre bébé doit passer d’un régime entièrement liquide à des aliments en purée, puis à des repas plus grumeleux, et enfin à des morceaux solides comme des bâtonnets de carottes ou du brocoli. Il faut parfois jusqu’à huit essais pour qu’une nouvelle saveur ou texture soit acceptée par votre bébé. Persévérez si la première tentative se solde par un échec. Proposez dès le départ des aliments sains à votre bébé pour mettre toutes les chances de son côté.

Signes que votre bébé est prêt :

  • Il s’assoit tout seul et tient sa tête droite tout en étant capable de la tourner d’un côté à l’autre.
  • Ses mains, ses yeux et sa bouche sont coordonnés.
  • Il commence à mettre des objets dans sa bouche.
  • Il est intéressé par votre nourriture.
  • Il a faim après sa tétée normale.
  • L’allaitement l’intéresse moins.

Si votre bébé connait une poussée de croissance (généralement à environ 4 mois), il utilise plus d’énergie, ce qui augmente son appétit. Mais ne confondez pas cela avec un signe qu’il est prêt pour le sevrage. Votre bébé ne doit pas être sevré avant 4 mois car au cours de cette période, son système digestif ne peut digérer que le lait. Toutefois, à partir de 6 mois, votre bébé devrait pouvoir manger des aliments solides. Cette étape est importante car à l’âge d’un an, le lait maternel ne suffit plus pour fournir une alimentation saine et équilibrée.

Commencez par introduire des légumes en purée

Au début, votre bébé ne mangera que de petites portions de légumes en purée et le lait reste sa principale source de nutrition.

Le sevrage avec d’abord des légumes est pour votre bébé une bonne introduction à une alimentation saine en pensant à l’avenir. Il est préférable de commencer avec des légumes amers tels que le brocoli, le panais, les épinards et la betterave. Introduisez un légume à la fois pour qu’il s’habitue à son goût et sa texture.

N’oubliez pas de ne rien ajouter (sel et sucre) à ces aliments. Plus la préparation est simple, mieux c’est.

Pendant ces repas, offrez de l’eau pour maintenir l’hydratation.

Le premier repas

  • Commencez avec un visage joyeux et très expressif pour mettre votre bébé en confiance.
  • Commencez avec une très petite quantité de purée sur le bout de la cuillère, montrez-la à votre bébé et dites-lui ce qu’il va manger.
  • Apportez la cuillère à sa bouche en laissant une trace sur sa lèvre inférieure.
  • Claquez vos lèvres pour encourager votre bébé à copier et à goûter la purée.
  • Répétez ce processus en mettant ensuite la purée à l’intérieur de ses lèvres puis sur sa langue
  • Encouragez votre bébé à ouvrir et à fermer la bouche en disant « ahhh » à l’approche de la cuillère et « mmm » pour fermer.

Augmentez lentement les quantités de purée pendant que votre bébé est content. Il est important cependant de s’arrêter avant qu’il ne se désintéresse ou se fâche.

Augmentation des variétés et des textures
Une fois que votre bébé aime les purées, commencez lentement à varier les textures et à proposer des aliments qu’il peut tenir dans ses mains.

Lait et produits laitiers

Évitez de donner du lait nature à votre bébé avant l’âge d’un an car vous risquez de le rassasier avec un aliment qui ne contient pas tous les nutriments requis.

Enfin, il est important d’être à l’écoute de bébé afin de lui faire découvrir des nouvelles saveurs tout en douceur !

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En plus du lait, l’eau est la seule boisson indispensable. Apprenez à votre enfant à ne pas grignoter entre les repas. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr

Leave a Replylascia un commento