L’intolérance au lactose chez les bébés est assez rare. À moins qu’il ne s’agisse de prématurés ou d’un phénomène héréditaire provenant des deux parents, ce type d’intolérance est plus susceptible d’apparaître au cours de l’adolescence.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose est causée par une carence de l’enzyme lactase. La lactase décompose le lactose, qui est le principal sucre présent dans le lait. Lorsque le lactose ne peut pas être digéré, il peut provoquer des symptômes désagréables.
Les symptômes de l’intolérance au lactose ressemblent beaucoup à ceux d’autres pathologies, ce qui complique le diagnostic. L’intolérance au lactose n’est pas la même chose qu’une allergie au lait. Une allergie au lait est une réponse immunitaire, alors que l’intolérance au lactose est un problème digestif. Les symptômes de l’intolérance au lactose peuvent apparaître entre 1 minute et 3 heures après l’ingestion de lait.

Les symptômes incluent :

  • Diarrhée
  • Ventre gonflé
  • Aérophagie excessive
  • Douleurs abdominales
  • Vomissements
  • Mouvements intestinaux bruyants

Tous ces symptômes sont désagréables et peuvent perturber bébé et provoquer des pleurs.

Quel est le traitement de l’intolérance au lactose ?

Adressez-vous à un pédiatre/médecin si vous soupçonnez une intolérance au lactose. Il peut vous aider et garantir que votre bébé continue de recevoir tous les nutriments dont il a besoin.

Si vous allaitez, des gouttes de lactase peuvent être prescrites. Elles permettront de décomposer le lactose de votre lait maternel. Les gouttes de lactase peuvent être mélangées avec du lait maternel que vous venez de tirer, dans un biberon stérilisé, ou administrées avec une cuillère juste avant la tétée. Vous n’avez pas besoin de changer votre alimentation car le lactose est produit par vos seins et n’est pas lié à la quantité de lactose que vous consommez vous-même.

Si votre bébé est nourri au lait maternisé, vous pouvez opter pour des préparations sans lactose Veuillez consulter préalablement un professionnel de santé, lui seul pourra vous conseiller sur l’alimentation de votre bébé.

Si votre bébé est plus âgé et mange des aliments solides, évitez de le nourrir avec des aliments contenant du lactose. Lisez attentivement les étiquettes des produits alimentaires, notamment si elles contiennent des termes tels que lactosérum, produits secs du lait, lait caillé, produits dérivés du lait et lait en poudre sans matières grasses. Ces ingrédients sont à éviter.

Si vous pensez que votre enfant est intolérant au lactose, parlez-en à un professionnel de santé. Il pourra vous conseiller et vous recommander l’alimentation la mieux adaptée pour votre bébé.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En plus du lait, l’eau est la seule boisson indispensable. Apprenez à votre enfant à ne pas grignoter entre les repas. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr

Leave a Replylascia un commento